Auteur
Voilà! 5, leçon 6.

Infirmière et fière de l'être

Complétez à l'aide du texte 6. Cliquez ensuite sur le bouton "Vérifier". Vous pouvez cliquer sur le bouton "Aide" pour avoir une lettre indice mais vous perdrez des points.
Aurélie raconte: "Je suis devenue infirmière par (kutsumus). Ma formation comprenait de la théorie et de la pratique (vuorotellen). Après mes études, j'avais (valinnanvaikeus). Comme il n'y a presque pas de (työttömyys) dans ma profession, on a de nombreuses possibilités de choisir un lieu de travail: une (lastenseimi; päiväkoti), une école, une prison ou la médecine du travail. Le milieu (sairaala-) m'a surtout plu pour la (moninaisuus) des tâches.

Durant la journée, je m'occupe des (verinäytteen ottaminen), des médicaments, de l'hygiène et je fais des pansements. En plus, le (sosiaalinen kanssakäyminen) joue un très grand rôle. Il faut être à l'écoute des malades, prêt à leur expliquer leur (käsittely, hoito) et leur maladie. Chaque jour on côtoie la souffrance, des patients (aggressiivisuus) et l'accompagnement vers la mort. En plus, on est (törmätä) au manque de temps. Parfois, il est difficile de garder le sourire et de faire preuve de (kärsivällisyys).

Malgré tout, je ne changerai jamais de métier. J'en suis (ylpeä)."